La galerie de Nana #14

Coucou toi ! Ouais ça faisait longtemps que je n’avais pas partagé une image. Même du son. Comme je l’ai dit dans un dernier article « mise à jour » du blog, je n’ai pas, du moins pour le moment, pas envie de poster obligatoirement des articles toutes les semaines.

BREF !

Aujourd’hui, j’ai envie de partager cette planche du manga Bleach (merci petit frère de m’avoir transmis ce doux virus haha). En fait, j’avais déjà regardé des scènes drôles que mon frère voulait me montrer (et qui me tordaient de rire sans déconner ! Merci Ikkaku que j’ai fini par kiffer rien qu’à cause de ces scènes comiques), le fameux épisode où *BIP* trahit la Soul Society, et j’écoutais déjà des opening avant même de suivre complètement l’animé (parce que bordel, ils défoncent sa mère/son père !).
Mais c’est surtout en 2013 que j’ai commencé par lire le manga que ce même frère me prêtait. Alors je m’étais arrêtée à l’arc des Arrancars (qui est, je pense, mon arc préféré) car il n’avait pas encore tout les tomes, enfin je suppose. Et puis, je ne pensais plus trop à mon épanouissement personnel à partir de cette période du coup, c’est sans doute une des raisons de cette looooongue pause (Death Note et King’s Game pareil).

Beaucoup disent que le début de Bleach est long mais franchement, j’ai toujours adoré son côté slice of life (le manga possède ce petit côté tranche de vie entre chaque combat). Je me suis attachée aux personnages jusqu’au jour où deux nouveaux persos apparaissent pour casser cette routine : Byakuya Kuchiki et Renji Abarai (le suicide boy ci-contre). C’est surtout ce dernier qui a retenu mon attention (et surtout celui dont je n’ai pas oublié le nom depuis ces années) et celui que j’ai affectionné plutôt rapidement. En fait, c’était mon préféré jusqu’à ce que je fasse la rencontre de mon bébou, Zaraki Kenpachi.

Attention, risque de petit spoil !

Cette planche figure dans … je ne sais plus quel tome en fait ; mais j’aime sa mélancolie. Bien que les deux personnages soient proches physiquement, la distance y est magnifiquement retranscrite.

Pour la petite histoire, Renji et Rukia se sont connu.es dans les rues malfamées du Rukongai et avec leurs potes, il.elles ont tout fait pour survivre. Puis ensuite, il et elle sont allé.es devenir des shinigamis en allant à l’Académie mais quelques événements les ont poussé.es à se séparer petit à petit jusqu’au jour où la belle se voit proposer une offre d’adoption par une famille de nobles. Renji l’encourage à l’accepter même s’il ne veut pas être séparé d’elle et, déçue de ces paroles, elle l’accepte. La fierté… putain !

Il et elle ne se sont plus adressé.es la parole pendant une très longue période. Pourtant, l’envie était présente. Elle qui regarde d’un côté, lui de l’autre… Il et elle veulent se retrouver mais il et elle s’en empêchent. Le silence radio fait mal… très mal. Je l’ai vécue et c’est même moi qui l’ai imposé après avoir reçu une réponse très blessante. La seule différence, c’est que j’aurais préféré avoir un Renji ou une Rukia capable de mieux me comprendre, de me faire confiance et de me sentir égale en lui/elle plutôt que de me sentir mal et diminuée.

Les planches de la main de Tite Kubo ne suffissent pas, les textes et poèmes écrits dans le manga sont complémentaires afin de cerner les personnages et thèmes abordés. Une des grosses forces de Bleach.

Si Kenpachi est mon personne préféré du manga, Rukia et Renji sont tout les deux à la deuxième place. Mais je préfère en dire un peu plus dans un article à part.

Très bonne fin de semaine l’ami.e !

10 réflexions sur “La galerie de Nana #14

  1. Ouais, alors j’ai arrêté Bleach car à une époque, on avait que du fillers.
    Mais au début, c’était super! Même les fillers du début (genre les Quincy), ça collait super bien!
    Franchement je kiffais de ouf et j’ai encore quelques génériques ou autre dans ma playlist sur mon phone aha

    C’est Zaraki ton « bébou »? Ahahahaaha

    J’espère tu trouveras ta Rukia ou ton Renji aha

    Aimé par 1 personne

    • Ouais pas mal on stoppé à cause de ça notamment le tout premier avec les Bounts là (mon dieu… je n’ai jamais ressenti un tel sentiment depuis que j’ai regardé pour la première fois les saisons 13 et 14 d’Urgences… Heureusement que Kovac , Abby et Pratt étaient là…). En fait, il y a le fillers des Zanpakuto que j’ai adoré.
      Le mieux est de lire le manga ou de sauter les fillers tout simplement ^^.

      Ah mais Zaraki… à jamais dans mon coeur. En fait, quand j’avais lu le manga, le passage de la rencontre avec Yachiru m’a émue… les mots y sont pour beaucoup. J’ai eu les larmes aux yeux les concernant lors du dernier arc d’ailleurs =’). J’ai hâte de voir ça quand la version animé sortira (et j’espère de tout coeurs que ça fera justice à la fin rushée)

      Ah peut-être ! Mais honnêtement, je ne suis pas dans l’optique de finir ma vie avec qui que ce soit en fait. Je tiens trop à ma liberté

      Aimé par 1 personne

      • (Elles étaient si claquées que ça les saisons 13 et 14 d’Urgence?)

        Je devrais lire le manga, je pense aha!

        Fait nous un top 10 des raisons d’aimer Zaraki!
        Je pense que d’autres larmes ressortiront pendant l’animé ahaha!
        J’espère aussi que ça fera justice.

        Ohhhhh *Pikachu face* Mince, que tu sois ta propre Rukia ou Renji alors!

        Aimé par 1 personne

      • (En fait, j’ai senti que la qualité des épisodes étaient plut très bonnes à ce moment-là. La 13 ça allait mais la 14… bon dieu la 14 ! J’ai eu très peur pour la 15e et dernière saison mais finalement ils se sont grave rattrapé. En plus de ça, le générique change à partir de la saison 13… oui oui… une trahison !)

        Je te recommande vivement ! La censure n’y est pas en plus ! Et des choses sont plus différentes par rapport à l’animé notamment la pauvre Orihime qui subit une agression sexuelle de la part de ce connard de Nnoitra. Dans l’animé il n’y a pas cette scène parce que… pas très kids friendly ?

        haha c’est une idée en effet x)
        Ouais surtout qu’on y voit un Zaraki un peu plus vulnérable que d’habitude à un moment du manga ce qui rend la scène dramatiquement magnifique.
        on verra bien ^^

        Ah bah tu sais, on est jamais mieux servi que par soi-même XD

        Aimé par 1 personne

      • Ah même, il lui introduit deux doigts dans sa bouche oklm ce bâtard.
        La pauvre a tellement morflée dans cet arc. Elle a déjà été malmenée par les deux pétasses fangirls d’Aizen qui la tabassaient (déjà dans le manga ça m’a foutue en rogne, mais quand je l’ai vue dans l’animé pour la première fois, ça m’a bien énervée). Quand je vois les personnes dire qu’elle ne sert à rien, ça m’énerve et je ne cesserait de défendre ce personnage (je n’aime déjà pas qu’on la compare sans cesse à Rukia en les confrontant et en leur créant une pseudo rivalité alors les meufs sont best friends forever quand même)

        Aimé par 1 personne

      • Et oui ! Ce n’est pas rien cet acte dégueulasse :/
        Ah mais c’est souvent comme ça. Déjà YGO, j’ai découvert par l’animé mais je préfère largement le manga.
        Mais oui ! Elles sont carrément badass et ne sont pas réduite à un leur plastique. Déjà ce que j’apprécie beaucoup, c’est qu’elles n’ont pas la même morphologie. En plus de ça, certains d’entres elles sont ultra à l’aise avec le sexe (ou la séduction) et je pense surtout à Lisa. D’habitude, ce sont les mecs qui sont un peu porté sur la chose. Même Orihime se surprend elle-même à fantasmer sur Ichigo un moment alors qu’elle a plutôt une image pure. (cette scène m’a fait rire car je ne l’imagine pas faire le séducteur haha)

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s