mon année gaming 2021

Mon année gaming – édition 2021

J’ai toujours dit que j’ai passé une année gaming plutôt désertique. En faisant ma liste des jeux de l’année, j’ai été très étonnée de constater que j’avais tord. En fait, comparé à l’année 2020, je n’ai pas binge gaming comme une folle (et nous étions en confinement la première partie de l’année) mais plutôt fait des petites sessions gaming par-ci par-là. Bon je n’en dit pas plus, je m’expliquerai mieux dans cet article.

Mes découvertes de l’année

Doctor Who : The Lonely Assassins

Cette année, j’ai quand même fait de très belles découvertes comme Doctor Who : The Lonely Assassins, un jeu interactif qui est la suite de l’épisode Blink (saison 3) de la série sci-fi la plus longue de l’Histoire de la télé. J’ai tellement aimé que j’y ai rejoué 2 fois (et surtout pour le finir à 100% !). J’ai voulu me filmer via OBS mais je ne sais pas pourquoi, ça bugait énormément. Moi qui voulait en faire let’s play narratif rédigé, c’est loupé !

N’hésite pas à aller lire mon article consacré au jeu.

Les Chevaliers de Baphomet / Broken Sword

Il y a deux ou trois mois, je me suis enfin lancée dans la saga Broken Sword plus connu en France (ou les pays franchophones) sous le nom des Chevaliers de Baphomet. Je suis tombée sous le charme du genre et surtout de son humour ! Du coup, j’ai prit goût au point-and-click que je me suis même prit le tout premier Gabriel Knight sur Steam (attention, c’est le remake pour le coup).

Ce n’est pourtant pas la première fois que je joue à un point-and-click puisque j’étais accro à Adi quand j’étais adolescente. Lorsque j’allais au CDI, je voulais soit jouer à Adi, soit à 123 Cyclo afin de réviser tout en m’amusant pour passer haut la main l’ASSR.

Sans doute mes coups de cœurs de l’année.

Mes articles consacrés aux deux jeux

Soul Calibur VI

C’est avec joie que j’ai croisé le fer avec mes adversaires dans le sixième opus de la saga Soul. Je n’ai pas compté les heures que j’ai passé dessus mais je sais qu’elles en sont bien nombreuses. J’ai tout d’abord commencé par le mode Histoire dont l’histoire principale est centrée sur Kilik. D’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi ce n’est pas lui sur la jaquette du jeu mais non, Namco a préféré mettre Mitsurugi et Geralt de Riv (les caméos sont une habitudes dans la saga) pour mieux faire vendre le jeu.

J’ai ensuite eu envie de créer mon propre personnage (en lui donnant mon sobriquet d’internet) et d’entamer mon aventure dans la Balance de l’Âme. J’ai décidé de choisir le côté du bien parce que… même si je suis un peu bitchy sur les bords, je suis quand même gentille (c’est vrai, non ?). Bon je ne l’ai pas encore fini à l’heure qui l’est souhaitant jouer à d’autre jeux, mais pour ma prochaine aventure, j’aimerais passer du côté du mal cette fois. Pas par sadisme, mais parce que je veux récolter un max de trophées sa mère !

Le trio de BFF de Soul Calibur

Chicken Police : Paint It Red (demo)

Découvert via l’article de l’amie Gameuse Extraterrestre, j’ai voulu tester la démo avant tout. Son univers film noir et ses personnages anthropomorphes m’avaient déjà intéressée. Puis à la fin de la démo, j’ai été frustrée, frustrée de ne pas avoir droit à la suite ! Bon, je n’ai pas encore acheté le jeu depuis mais c’est toujours prévu !

Par contre, si tu es ornithophobe, je te déconseilles ce point-and-click narratif puisque le héros (et son collègue) est un coq ! Dommage !

Vectronom (demo)

Découvert via un live de Trinity , ce jeu édité par ARTE te demandera de faire travailler tes reflexes mais en plus ton sens du rythme ! Et oui ! Tu vas me croire si j’ai joué à la démo en boucle ? Plus tu avances de niveau, plus de notes sont rajoutées à la musique histoire de bien corser les choses !

Petit plus, on peut créer son propre circuit !

Shiver

Un point-and-click très court et un chouia angoissant. On était en Octobre lorsque je cherchais un jeu indé, d’horreur et gratos sur Steam et je suis tombée sur Shiver. Je me suis dit « pourquoi pas ? ».

Tu es sur la route afin de visiter ton père mais tu as soudainement un accident. Coincé.e à Windy Oaks, un parc national et en plein hiver, tu cherches à tout prix un endroit pour te réchauffer un peu et chercher un moyen de contacter les secours. Nous sommes dans les années 90 et pas de smartphone donc ça renforce un peu la difficulté de la situation. En plus de ça, tu es coincé.e dans un parc abandonné dans lequel une catastrophe à eu lieue… Fais vite pour contacter de l’aide avant que Windy Oaks n’ait raison de toi !

Je n’ai pas eu peur, et qui dit point-and-click, dit faire marcher ses neurones. La fin m’a surprise. Si tu veux tuer un peu ton temps et que tu ne sais pas trop à quoi jouer, Shiver peut être sympa.

Seasons After Fall

Alors, je vais peut-être en surprendre quelques un.es, mais j’ai arrêté d’y jouer. Le jeu est magnifique franchement, j’adore son ambiance poétique, son gameplay mais putain, je ne sais pas si ça vient de ma manette mais les sauts sont vraiment une purge ! En fait, j’appuie sur X mais il saute juste après comme si c’était en décalage. Ouais j’ai rage quit et c’est vraiment désolant. Je reprendrais surement le jeu car n’empêche, j’ai bien envie de voir comment ça se fini.

J’ai voulu jouer à Tell Me Why qui m’a été chaudement recommandé par mon frère mais malheureusement, mon PC portable n’est pas assez puissant pour que je puisse profiter du graphisme du jeu. J’ai beau dire que je m’en fous des graphismes dans un jeu vidéo, mais là ce n’était absolument pas terrible et ça me gênait. Quand je pourrais, j’y jouerai !

Redécouvertes

Une folle envie de me replonger en enfance m’est venue et c’est avec joie que j’ai pu finir Mickey’s Wild Adventures pour la première fois en plus de 20 ans. Rejouer au tout premier jeu basé sur les Razmoket, ça fait bizarre. Agréablement bizarre. Et je me suis surprise à me rappeler d’un coup pleins de détails du jeu alors que j’étais incapable de sortir dans la foulée « Huuum du pop-corn ». Par contre, j’ai été un peu déçue à la fin quand j’ai contrôlé Reptar. C’était pas comme dans mes souvenirs.

Mes articles sur les deux jeux sont également en ligne :

Demo 1, le CD de démos des jeux du moments de la Playstation première du nom (et fourni avec la console) a recroisé mon chemin. La dernière fois que j’y ai joué en émulation, c’était il y a plus de cinq ans. Un article lui sera consacré prochainement 😉 !

En parlant de démos sur PS1, j’ai pensé à un jeu sur lequel j’avais énormément de mal à réussir mais dont je ne pouvais pas m’empêcher d’y rejouer (je suis maso, oui). Mr Domino (de son nom complet No One Can Stop Mr. Domino) est une jeu de réflexion et dans lequel tu dois placer des dominos grâce à Mr ou Mme Domino tout en parcourant en boucle un circuit. Ces dominos servent à faire un max de points lorsque tu les fais tomber mais il faut également que ça tombe sur un interrupteur afin de passer au niveau suivant.

Et bien moi, j’ai eu du mal à passer le premier niveau comme la démo ! En revanche, vu le deuxième niveau, je pense que la suite sera plus corsée mais j’ai quand même envie d’en voir plus.

Autres

Et bien, j’ai rejoué un peu aux Sims 4 afin d’avancer un peu mes deux histoires annexes de ma première histoire. Après avoir fini avec les aventures de ma Lola, j’ai eu envie d’exploiter un peu avec mon couple fétiche et la nièce de mon héroïne. J’avais commencé mais d’un coup, j’ai eu une panne d’inspiration et surtout de motivation. La dernière fois que j’ai joué aux Sims 4, c’était pour faire une construction. Ca change beaucoup par rapport à ces deux années passées mais peut-être que 2022 sera l’occasion de reprendre un peu ? Je verrais bien. D’autant plus que j’ai une petite envie de relever le Crazy Baby Challenge de -NS-.

J’ai furtivement rejoué à Tekken 7 et Dissidia NT sur PS4. Juste pour l’envie de casser des bouches. Ah oui j’ai enfin réussi à aller au delà du vaisseau fantôme sur le remake de Medi Evil ! Mais je n’ai toujours pas fini le jeu aha !

Que me réserve 2022 ?

Je ne veux plus planifier … enfin planifier comme en 2020, je pourrais le refaire mais je pense qu’il faut vraiment que je le veuille et que ça soit sur du long terme (ce qui était le cas à ce moment-là). J’aimerais reprendre mon marathon Final Fantasy que j’ai délaissé depuis plus d’un an à cause de la panne de ma PS4 survenue en Août 2020, jouer à Rise of Tomb Raider et Shadow of Tomb Raider ainsi qu’une tout autre ribambelle de jeux qui n’attendent que d’être joués.

Je serais peut-être l’heureuse propriétaire d’une PS5 si FFXVI sort en fin d’année, qui sait ?

Excellente année gaming à toi !

5 réflexions sur “Mon année gaming – édition 2021

  1. Je rebondis sur l’absence de Kilik sur la jaquette de Soul Calibur. Je suppose que l’idée était de mettre Geralt dessus obligatoirement car c’était un gros argument de vente pour le public qui ne connait pas la licence, et du coup fallait mettre un autre épéiste en face. Mais pour moi, Kilik est depuis le début le number one des Soul Calibur (avec Ivy, promis pas à cause de son anatomie !).

    Sinon, cet article me permet de voir d’autres articles, notamment celui sur le jeu Mickey et les Siphon Filter, qui ont pas mal marqué mes années Playstation !

    Aimé par 1 personne

    • Ah ben oui c’était obligé ça mais bon… après je sais pas j’ai pas été emballée par sa présence dans le scénario.
      Ah ben tu risque de bien t’entendre avec mon frère car il aime beaucoup prendre Kilik (il a toujours aimé les personnes qui avaient un bâton ou une lance en guise d’arme j’ai remarqué).
      Elle est très bien Ivy je trouve. J’aime bien comment elle se bat et son arme est stylée !

      Ah contente de savoir que ça a pu intéresser mes liens 😀 ! Syphon Filter, j’aimerais tellement que ça revienne !

      J’aime

  2. Tu as eu une année très hétéroclite. En te lisant, je fais même quelques découvertes. J’ai toujours aimé Soul Calibur, il faudrait que je me laisse tenter par le dernier à l’occasion. Je suis rassurée de lire que je ne suis pas la seule à ne pas avoir un souvenir impérissable de Seasons After Fall xD Et c’est dommage que tu n’aies pas pu jouer à Tell me Why mais garde-le effectivement sous le coude. Le jeu est fou ! Notamment en terme de représentation transgenre. Et comme je te comprends, mon marathon Final Fantasy est en pause depuis longtemps. Il faudra que je lance le XII à l’occasion !

    Aimé par 1 personne

    • Ouais alors que je pensais n’avoir pas trop joué cette même année… comme quoi des fois.

      Ah toi aussi tu as eu des soucis avec Seasons After Fall ? x)
      Oui oui, c’est sûr, j’y jouerais quand je le pourrais. Je voulais y jouer lors du Pride Month en plus.

      Ah toi aussi ? Depuis combien de temps ? x)

      Aimé par 1 personne

      • Tu parles du marathon ? J’ai jamais eu un rythme soutenu mais je crois avoir fini le dernier FF en mai 2020. XD Enfin, je compte bien faire le XII cette année allez. De toute façon, je suis à la fin.

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s